MISE EN HIVERNAGE 2022/2023

HAMILTON, ON – Pendant les mois d’hiver, l’activité maritime sur les Grands Lacs et la Voie maritime du Saint-Laurent fait une pause et les navires de charge (appelés  » Lakers « ) qui transitent normalement par ces voies navigables demeurent immobilisés en attendant la réouverture de la Voie maritime

Entre les saisons, les navires bénéficient d’un entretien de routine et de mises à niveau, tandis qu’un équipage réduit et des gardiens de navires veillent à ce que rien ne se passe mal sur le bateau. Les navires amarrés peuvent également servir d’entrepôts (un peu comme un entrepôt flottant) pour les locataires du port qui doivent maintenir un approvisionnement régulier en matières premières comme le minerai, le grain ou le canola pour la production hors saison. Actuellement, le port de Hamilton compte plus de dix navires immobilisés sur plusieurs quais.  

Si vous vous êtes déjà demandé ce qui se passe pendant la saison d’immobilisation, alors que le transport maritime fait une brève pause, découvrez ci-dessous ce que certains de nos locataires et partenaires d’expédition ont fait au cours des derniers mois…

ALGOMA CENTRAL CORPORATION

Algoma est une compagnie maritime basée à St. Catharines qui transporte une variété de cargaisons en vrac dans le réseau maritime des Grands Lacs. Qu’il s’agisse d’expédier du minerai de fer entre des ports américains et canadiens comme Hamilton, ou de transporter des grains sur la Voie maritime ou localement pour un traitement ultérieur, Algoma est un élément clé du transport maritime sur les Grands Lacs et du corridor commercial Hamilton-Niagara. L’entreprise possède 5 navires actuellement immobilisés à Hamilton.

L’année dernière, pendant la saison d’immobilisation, nous avons pu monter à bord de l’Algoma Harvester avec Dalia, directrice des opérations environnementales d’Algoma, à Eastport, pour assister aux premières loges aux améliorations apportées au navire. À l’époque, la coque du Harvester avait été découpée afin d’installer une membrane BOTU-M (Bleed of Treatment Unit Membrane) de 3 tonnes sur le pont 3, près de la salle des machines du navire.

La BOTU-M est un élément moderne et sophistiqué de la technologie des épurateurs qui traite les eaux usées de l’épurateur d’échappement. Les eaux usées, qui contiennent les SOx produits par les moteurs du navire, sont traitées par des tubes poreux qui séparent les substances telles que les HAP, les nitrates, les nitrites et les métaux lourds. On obtient ainsi une eau propre et sûre pour le rejet. Avec l’évolution de l’informatique et de la technologie de traitement de l’eau, Algoma a pris la décision de mettre à jour son équipement afin d’assurer sa durabilité et sa fiabilité pour les années à venir.

Au quai 10, nous avons également pu rencontrer l’équipage à bord de l’Algoma Conveyor, qui déchargeait des graines de canola dans une installation de stockage pour une utilisation future. Pendant ce temps, François, chef mécanicien, supervise les diverses réparations effectuées sur le navire pendant la basse saison.

OCEAN GROUP

Selon Ed O’Connor, directeur des opérations de remorquage du Groupe Océan, les remorqueurs qui guident normalement les navires de charge en position d’amarrage au port de Hamilton ont leur propre routine hivernale. « Tout comme les navires de charge, les remorqueurs doivent se soumettre à des cycles d’inspection et de réparation de 4 à 5 ans », explique Ed. 

Alors que la saison de navigation exige un horaire de 24 heures pour l’équipage, l’hiver donne à l’équipe d’Ocean’s Hamilton un peu plus de répit et une journée de travail plus typique de 8 heures. « À l’approche de la saison, nous ramenons l’ensemble de l’équipage de navigation pour une formation complète de reconversion et une mise à jour de la formation en matière de santé et de sécurité. Nous organisons également des exercices pour nous assurer que l’équipe est à jour des dernières bonnes pratiques et prête pour la saison à venir. »

HEDDLE SHIPYARDS

Heddle Shipyards est une énorme cale sèche et un chantier naval, situés au bas de la rue Hillyard à Hamilton. Pour ce partenaire portuaire, la fermeture de la Voie maritime marque le début de la saison la plus chargée, au cours de laquelle les navires, les remorqueurs et les barges entrent en cale sèche pour l’entretien, les réparations et les réparations structurelles importantes. Heddle emploie entre 125 et 150 personnes dans son chantier de Hamilton, dont des mécaniciens, des soudeurs, des monteurs de tuyaux, etc. L’entreprise possède et exploite également des chantiers navals à Port Weller et à Thunder Bay. Heddle cherche à progresser dans le programme national de construction navale du Canada, ce qui apporterait de nouvelles possibilités d’emploi et de développement économique en Ontario.

Si vous voulez en savoir plus sur la réparation navale, consultez l’introduction gratuite en ligne au programme de réparation navale, actuellement en cours à la City School by Mohawk :

https://www.mohawkcollege.ca/programs/get-prepared-for-college/city-school-by-mohawk/city-school-courses/introduction-to-ship

Ce programme de six semaines sera le précurseur d’un programme pratique/en personne de douze semaines qui aura lieu plus tard au printemps/à l’été. Si vous cherchez à entrer dans ce secteur, c’est peut-être l’occasion pour vous !

SHORE POWER

Qu’est-ce que l’alimentation de quai et pourquoi est-elle importante ? L’alimentation fournit de l’électricité aux navires qui sont au port. C’est un moyen efficace pour les exploitants de navires de réduire les émissions atmosphériques pendant l’immobilisation hivernale. Lorsqu’un navire est amarré au port, il a toujours besoin de faire fonctionner les lumières et le chauffage. Normalement, un navire utilise l’énergie de ses moteurs diesel. En passant au courant de quai, les moteurs diesel sont arrêtés et le navire est connecté au réseau électrique local. Cela améliore la qualité de l’air tout en répondant aux besoins en énergie du navire. 

L’alimentation de quai est disponible à l’Administration portuaire de Hamilton-Oshawa depuis des décen

HOPA PORTS

Dans les ports des Grands Lacs, même lorsque les navires sont immobilisés pour l’hiver, le secteur maritime maintient des emplois qualifiés et bien rémunérés grâce à la participation des fournisseurs d’équipement, des entreprises de réparation, des chantiers navals, des fabricants et de nombreux autres locataires portuaires.

Maintenant que l’année 2022 est terminée, nous réfléchissons aux réalisations de l’année passée. Bien que le rapport sur le tonnage de 2022 montre un recul par rapport au rebond du point culminant de 2021, suite à l’impact du COVID-19, nous sommes fiers d’un certain nombre de victoires. En ce qui concerne les importations et les exportations de coke, de cargaisons générales, de gypse et de produits pétroliers, HOPA Ports est fière des augmentations constantes enregistrées. Les importations de coke ont battu le record de 2021 de 13,6 %, les marchandises diverses ont augmenté de 413,6 %, le gypse a augmenté de 15,2 % et enfin, les produits pétroliers ont augmenté de près de 30 %. 

Nous avons hâte de retourner sur l’eau au printemps ! 

Larissa Fenn

Vice-président, Affaires corporatives

Larissa Fenn est vice-présidente des affaires corporatives chez HOPA Ports, dirigeant une équipe responsable des communications et des relations gouvernementales, des rapports sur le développement durable, de la gouvernance d’entreprise et de la culture d’entreprise.

Ses postes antérieurs incluaient des rôles en matière de communications et de politique publique au sein de l’Association des banquiers canadiens, de la Credit Valley Conservation Authority et de la municipalité régionale de Halton.

Larissa est titulaire d’un B.A. (avec distinction) en sciences politiques de l’Université Queen’s. Elle est titulaire du titre ARP de la Société canadienne des relations publiques et a suivi le programme Senior Public Sector Leaders de l’Université Western Ontario, Ivey School of Business. Larissa a été vice-présidente du conseil d’administration des Jardins botaniques royaux et membre du conseil politique de la Chambre de commerce de Hamilton.

Bill Fitzgerald

Vice-président, Développement stratégique

Bill a assumé le rôle de vice-président du développement stratégique en 2024, après avoir occupé le poste de vice-président des opérations de HOPA depuis 2008.

Bill s’est joint à l’Administration portuaire de Hamilton-Oshawa en juillet 1995 à titre d’ingénieur de projet. Il a auparavant travaillé au sein du service des transports de la municipalité régionale d’Ottawa, ainsi que pour la Toronto Transit Commission et la ville de Waterloo.

Bill a obtenu un baccalauréat en sciences appliquées, génie civil/ressources en eau, en 1995 de l’Université de Waterloo et s’est inscrit auprès des ingénieurs professionnels de l’Ontario en 1997.

Jeremy Dunn

Vice-président, opérations

Jeremy a assumé le rôle de vice-président des opérations en 2024 après avoir occupé le poste de vice-président commercial de HOPA depuis 2019. Avant de rejoindre HOPA, Jeremy a occupé des postes de direction successifs au sein du Groupe Miller, l’une des principales entreprises de construction de transports et d’entretien d’infrastructures au Canada. Jeremy a dirigé plusieurs groupes d’affaires dans les secteurs de la construction lourde, du revêtement d’asphalte et des granulats, générant des résultats grâce à la restructuration des entreprises, à l’amélioration des services et à la croissance stratégique. Dans son rôle le plus récent, Jeremy a occupé le poste de directeur général de Miller Maintenance, responsable de la gestion et de la croissance des activités d’entretien routier de Miller en Ontario.

Avant de rejoindre The Miller Group, Jeremy a occupé le poste de directeur des opérations pour le Dunn Group of Companies.

Jeremy a obtenu son baccalauréat en commerce (avec distinction) à l’Université Queen’s. Il est également titulaire d’un certificat de maîtrise en gestion de projet.

Janet Knight

Vice-président exécutif et directeur financier

Directrice financière de l’Administration portuaire de Hamilton-Oshawa depuis 2008, Janet s’est jointe à l’HPA en 1998 à titre de superviseure comptable et a ensuite occupé le poste de contrôleur.

Avant de se joindre à l’HPA, Janet a occupé le poste d’analyste financière à l’Hôpital St. Joseph, ainsi que divers postes, notamment celui de responsable des communications marketing et de la recherche chez Zeneca Agro. Janet a obtenu un baccalauréat en commerce de l’Université McMaster en 1986. Elle a obtenu le titre professionnel de comptable en management accrédité en 1992.

Ian Hamilton

Président et PDG

Ian Hamilton est président et chef de la direction de HOPA Ports (Administration portuaire de Hamilton-Oshawa). Il a assumé ce rôle en 2017, après avoir occupé le poste de vice-président du développement des affaires et de l’immobilier de l’Administration portuaire depuis 2008. Ian a joué un rôle déterminant dans le développement des secteurs riverains fonctionnels de Hamilton, d’Oshawa et de Niagara en attirant de nouvelles entreprises et des investissements privés et en créant un réseau maritime intégré dans tout le sud de l’Ontario.

Ian possède plus de 25 ans d’expérience dans le transport international et la logistique en Europe et en Amérique du Nord, et a occupé des postes de direction de plus en plus élevés dans l’industrie du transport maritime de ligne, notamment ceux de directeur du commerce transatlantique (Europe) pour CP Ships et de directeur du développement commercial pour Hapag-Lloyd. Ian est président de l’Association des administrations portuaires canadiennes et occupe des postes au sein de divers autres conseils d’administration, notamment : la Chambre de commerce maritime, le Hamilton Club et le Brigs Youth Sail Training.

Ian est titulaire d’un MBA de l’Université Aston (Royaume-Uni) et d’un BSc en administration des affaires et en économie du College of Charleston, Caroline du Sud.