Les premiers conteneurs transitent par le nouveau terminal ferroviaire de Hamilton

La cérémonie de lancement marque le début du service de conteneurs, dans le but d’augmenter la capacité de la chaîne d’approvisionnement dans le sud de l’Ontario

HAMILTON, ON – Dans le cadre d’un pas en avant important pour les importateurs et exportateurs du sud de l’Ontario, le terminal à conteneurs de Hamilton (HCT), en collaboration avec l’Administration portuaire de Hamilton-Oshawa (HOPA Ports) et le Canadien National (CN), est fier d’annoncer la création d’un service ferroviaire intermodal direct entre Hamilton, ON et Montréal, QC. Le premier train de marchandises intermodal Hamilton-Montréal, transportant des conteneurs d’expédition destinés à l’exportation, a terminé son voyage avec succès et devrait passer à un service hebdomadaire régulier. Les partenaires prévoient d’augmenter progressivement les volumes transitant par le nouveau terminal, en attendant l’approbation de l’Agence des services frontaliers du Canada pour les mouvements sous douane.

Nouveau service pour les importateurs et exportateurs

Le nouveau terminal de transbordement ferroviaire est situé au Quai 18 sur le Bayfront de Hamilton, exploité par le Hamilton Container Terminal (HCT). Les partenaires visent à utiliser le nouveau terminal pour augmenter la capacité de la chaîne d’approvisionnement dans le sud de l’Ontario, réduire les mouvements de camions ainsi que les émissions de gaz à effet de serre (GES). Les chemins de fer du Canada jouent un rôle clé dans la lutte contre le changement climatique, avec un profil de GES nettement inférieur pour les mouvements de conteneurs par rapport au transport routier. Avec environ 20 % de conteneurs à destination du sud de l’Ontario en provenance de ports canadiens et destinés à la région de Hamilton, les entreprises peuvent désormais profiter d’une alternative rentable plus près de chez elles. L’amélioration des émissions de GES s’accompagne d’une réduction significative de la complexité, de la logistique et des coûts, contribuant ainsi à la compétitivité des exportateurs de la RGTH sur la scène mondiale.

CITATIONS:

« La mission du Hamilton Container Terminal (HCT) est de relier notre région à tous les ports d’entrée canadiens. Le transfert des conteneurs à proximité du client contribue à un réseau de transport plus efficace. Notre premier essai, établissant HCT comme plaque tournante intermodale au sein du réseau ferroviaire du CN, pour les mouvements de conteneurs à destination et en provenance de cette zone, constitue une étape importante vers l’atteinte de cet objectif. Une fois établis, nous économiserons au moins 200 mouvements de camions par jour sur nos autoroutes locales. Cela représente environ 70 000 tonnes d’émissions de carbone réduites par an.

Amandeep Kaloti, PDG, Hamilton Container Terminal, une société du Sunrise-Group

« Nous nous concentrons sur des solutions pratiques pour améliorer les chaînes d’approvisionnement dans le sud de l’Ontario. En adoptant une perspective régionale sur le mouvement des marchandises, nous pouvons contribuer à optimiser les expéditions selon le meilleur mode ; dans ce cas, il faut garder les conteneurs sur les rails plus longtemps, réduisant ainsi les kilomètres parcourus par les camions associés aux expéditions.

Ian Hamilton, président et chef de la direction, HOPA Ports

« La RGTH est la région la plus peuplée et la plus dynamique du Canada. Les partenaires reconnaissent la nécessité de renforcer la capacité de la chaîne d’approvisionnement dès maintenant, alors que l’économie régionale continue de croître, la congestion étant déjà une pression sur les autoroutes du sud de l’Ontario. Au CN, nous recherchons constamment des occasions d’améliorer la capacité de notre réseau. Le terminal ferroviaire HCT représente une opportunité de répondre aux besoins du marché en pleine croissance du Grand Toronto-Hamilton. »

Doug MacDonald, vice-président exécutif et chef du marketing du CN

« La réputation de Hamilton en tant que leader de la logistique au Canada s’est développée de façon exponentielle au cours des dernières décennies. Abritant l’aéroport de fret express de nuit le plus achalandé et le port le plus achalandé des Grands Lacs canadiens, Hamilton a accru sa capacité de se connecter au monde grâce à cet investissement. Que ce soit par la route, le train, l’air ou le port, les entreprises « s’installent ici », tout simplement. Le terminal à conteneurs de Hamilton joue un rôle crucial dans la connexion et le renforcement des chaînes d’approvisionnement industrielles et commerciales et fait sans aucun doute de Hamilton une ville vitale dans le réseau national. Hamilton les remercie pour leur investissement aujourd’hui. Andrea Horwath, maire de Hamilton.

Maire Andrea Horwath, Ville de Hamilton

Les ressources multimédias peuvent être trouvées ICI

Mot de passe (sensible à la casse) : HOPAHCT

Crédit photo : HOPA Ports

Pour toute demande de renseignements sur HCT Media, veuillez contacter :

Ralph Deketele
Vice-président, Groupe Sunrise
[email protected]

Pour les demandes de renseignements HOPA Ports Media, veuillez contacter :

Larissa Fenn
Vice-président, Affaires corporatives
[email protected]

À propos du Groupe Sunrise
Sunrise Group est un collectif familial d’entreprises associées, opérant dans plusieurs secteurs, en mettant l’accent sur l’intégration transparente des solutions de logistique, de transport, de fabrication et de chaîne d’approvisionnement. La pierre angulaire des diverses opérations de Sunrise Group est Hamilton Container Terminal Inc (HCT), une entreprise qui améliore considérablement les capacités de logistique et de transport du groupe. Créé pour répondre au besoin d’un terminal intermodal dans la région de Hamilton, HCT sert de plaque tournante stratégique, comblant le fossé de la logistique des conteneurs maritimes auparavant concentrée dans la région du Grand Toronto. Cette installation renforce non seulement le réseau logistique du groupe, mais démontre également son engagement en faveur de l’innovation et des solutions centrées sur le client. HCT est équipé d’installations de pointe et propose une gamme complète de services, notamment le stockage, la maintenance et la réparation de conteneurs, soulignant l’engagement du groupe à fournir des solutions logistiques holistiques et efficaces. La création et l’exploitation réussie de HCT reflètent la clairvoyance stratégique et l’adaptabilité de Sunrise Group dans le monde dynamique du commerce et de la logistique mondiaux.

À propos des ports HOPA

En tant que réseau portuaire intégré, l’Administration portuaire de Hamilton Oshawa (HOPA Ports) offre des actifs portuaires et maritimes à Hamilton, Oshawa et Niagara. En investissant dans des infrastructures de haute qualité et en accordant la priorité à la durabilité, HOPA contribue à bâtir des secteurs riverains prospères et fonctionnels dans les communautés de l’Ontario. Supervisant plus de 1 400 acres et plus de 160 entreprises locataires, 40 000 emplois en Ontario sont liés au fret qui passe par les ports intégrés de HOPA.

À propos du CN

Le CN est un chef de file mondial du transport et un catalyseur du commerce. Essentiel à l’économie, aux clients et aux communautés qu’il dessert, le CN transporte chaque année en toute sécurité plus de 300 millions de tonnes de ressources naturelles, de produits manufacturés et de produits finis partout en Amérique du Nord. Le réseau du CN relie les côtes est et ouest du Canada au sud des États-Unis grâce à un réseau ferroviaire de 18 600 milles. Le CN et ses sociétés affiliées contribuent à la prospérité des communautés et au commerce durable depuis 1919. Le CN s’engage à soutenir des programmes soutenant la responsabilité sociale et la gérance de l’environnement.

Déclarations prospectives du CN

Certaines déclarations du CN incluses dans le présent communiqué constituent des « déclarations prospectives » au sens de la loi américaine Private Securities Litigation Reform Act de 1995 et en vertu des lois canadiennes sur les valeurs mobilières. De par leur nature, les déclarations prospectives impliquent des risques, des incertitudes et des hypothèses. Le CN prévient que ses hypothèses pourraient ne pas se matérialiser et que les conditions économiques actuelles rendent ces hypothèses, bien que raisonnables au moment où elles ont été formulées, sujettes à une plus grande incertitude. Les déclarations prospectives peuvent être identifiées par l’utilisation de terminologies telles que « croit », « s’attend à », « anticipe », « suppose », « perspectives », « planifie », « objectifs » ou d’autres mots similaires. Les déclarations prospectives reflètent les informations à la date à laquelle elles sont faites. Le CN n’assume aucune obligation de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs afin de refléter des événements futurs, des changements de circonstances ou des changements de convictions, à moins que les lois sur les valeurs mobilières applicables ne l’exigent. Si le CN met à jour une déclaration prospective, il ne faut pas en déduire que le CN effectuera des mises à jour supplémentaires concernant cette déclaration, des questions connexes ou toute autre déclaration prospective. Il convient de consulter le rapport de gestion contenu dans les rapports annuels et intermédiaires du CN, la notice annuelle et le formulaire 40-F, déposés auprès des organismes de réglementation des valeurs mobilières du Canada et des États-Unis et disponibles sur le site Web du CN, pour une description des principaux facteurs de risque.

 

Larissa Fenn

Vice-président, Affaires corporatives

Larissa Fenn est vice-présidente des affaires corporatives chez HOPA Ports, dirigeant une équipe responsable des communications et des relations gouvernementales, des rapports sur le développement durable, de la gouvernance d’entreprise et de la culture d’entreprise.

Ses postes antérieurs incluaient des rôles en matière de communications et de politique publique au sein de l’Association des banquiers canadiens, de la Credit Valley Conservation Authority et de la municipalité régionale de Halton.

Larissa est titulaire d’un B.A. (avec distinction) en sciences politiques de l’Université Queen’s. Elle est titulaire du titre ARP de la Société canadienne des relations publiques et a suivi le programme Senior Public Sector Leaders de l’Université Western Ontario, Ivey School of Business. Larissa a été vice-présidente du conseil d’administration des Jardins botaniques royaux et membre du conseil politique de la Chambre de commerce de Hamilton.

Bill Fitzgerald

Vice-président, Développement stratégique

Bill a assumé le rôle de vice-président du développement stratégique en 2024, après avoir occupé le poste de vice-président des opérations de HOPA depuis 2008.

Bill s’est joint à l’Administration portuaire de Hamilton-Oshawa en juillet 1995 à titre d’ingénieur de projet. Il a auparavant travaillé au sein du service des transports de la municipalité régionale d’Ottawa, ainsi que pour la Toronto Transit Commission et la ville de Waterloo.

Bill a obtenu un baccalauréat en sciences appliquées, génie civil/ressources en eau, en 1995 de l’Université de Waterloo et s’est inscrit auprès des ingénieurs professionnels de l’Ontario en 1997.

Jeremy Dunn

Vice-président, opérations

Jeremy a assumé le rôle de vice-président des opérations en 2024 après avoir occupé le poste de vice-président commercial de HOPA depuis 2019. Avant de rejoindre HOPA, Jeremy a occupé des postes de direction successifs au sein du Groupe Miller, l’une des principales entreprises de construction de transports et d’entretien d’infrastructures au Canada. Jeremy a dirigé plusieurs groupes d’affaires dans les secteurs de la construction lourde, du revêtement d’asphalte et des granulats, générant des résultats grâce à la restructuration des entreprises, à l’amélioration des services et à la croissance stratégique. Dans son rôle le plus récent, Jeremy a occupé le poste de directeur général de Miller Maintenance, responsable de la gestion et de la croissance des activités d’entretien routier de Miller en Ontario.

Avant de rejoindre The Miller Group, Jeremy a occupé le poste de directeur des opérations pour le Dunn Group of Companies.

Jeremy a obtenu son baccalauréat en commerce (avec distinction) à l’Université Queen’s. Il est également titulaire d’un certificat de maîtrise en gestion de projet.

Janet Knight

Vice-président exécutif et directeur financier

Directrice financière de l’Administration portuaire de Hamilton-Oshawa depuis 2008, Janet s’est jointe à l’HPA en 1998 à titre de superviseure comptable et a ensuite occupé le poste de contrôleur.

Avant de se joindre à l’HPA, Janet a occupé le poste d’analyste financière à l’Hôpital St. Joseph, ainsi que divers postes, notamment celui de responsable des communications marketing et de la recherche chez Zeneca Agro. Janet a obtenu un baccalauréat en commerce de l’Université McMaster en 1986. Elle a obtenu le titre professionnel de comptable en management accrédité en 1992.

Ian Hamilton

Président et PDG

Ian Hamilton est président et chef de la direction de HOPA Ports (Administration portuaire de Hamilton-Oshawa). Il a assumé ce rôle en 2017, après avoir occupé le poste de vice-président du développement des affaires et de l’immobilier de l’Administration portuaire depuis 2008. Ian a joué un rôle déterminant dans le développement des secteurs riverains fonctionnels de Hamilton, d’Oshawa et de Niagara en attirant de nouvelles entreprises et des investissements privés et en créant un réseau maritime intégré dans tout le sud de l’Ontario.

Ian possède plus de 25 ans d’expérience dans le transport international et la logistique en Europe et en Amérique du Nord, et a occupé des postes de direction de plus en plus élevés dans l’industrie du transport maritime de ligne, notamment ceux de directeur du commerce transatlantique (Europe) pour CP Ships et de directeur du développement commercial pour Hapag-Lloyd. Ian est président de l’Association des administrations portuaires canadiennes et occupe des postes au sein de divers autres conseils d’administration, notamment : la Chambre de commerce maritime, le Hamilton Club et le Brigs Youth Sail Training.

Ian est titulaire d’un MBA de l’Université Aston (Royaume-Uni) et d’un BSc en administration des affaires et en économie du College of Charleston, Caroline du Sud.