LES GRANDS LACS DÉTIENNENT-ILS LA CLÉ POUR SOULAGER LA TENSION DE LA CHAÎNE D’APPROVISIONNEMENT?

Le transport maritime à courte distance est un moyen potentiel de réduire la congestion et une option plus écologique pour de nombreuses marchandises.

Pour une diffusion immédiate

29 juin, 2022

CHICAGO, IL – Lors d’une présentation au Forum économique des Grands Lacs qui s’est tenu cette semaine à Chicago, HOPA Ports a souligné la viabilité croissante du transport maritime à courte distance pour acheminer des marchandises entre certains des centres les plus peuplés et les plus encombrés de la région binationale des Grands Lacs.

Les recherches préliminaires menées par Fluid Intelligence, un partenariat d’analyse de données entre HOPA Ports et le McMaster Institute for Transportation and Logistics, commencent à découvrir des itinéraires et des produits pour lesquels le transport maritime à courte distance peut compléter les itinéraires de camions à longue distance et transfrontaliers.

Le « transport maritime à courte distance » désigne les expéditions de ville à ville qui utilisent les Grands Lacs comme alternative au transport routier. L’option maritime présente un certain nombre d’avantages, notamment une empreinte carbone nettement plus faible, ainsi que la possibilité de contourner les autoroutes encombrées.

Les résultats préliminaires de Fluid Intelligence montrent qu’un demi-million de tonnes de marchandises font actuellement des trajets de plus de 100 km chaque semaine entre les principales origines et destinations du sud de l’Ontario et du Midwest américain, ce qui représente environ 2,5 millions de trajets de poids lourds par année. Le transport maritime à courte distance pourrait permettre d’absorber une partie de ce trafic sur une route maritime plus écologique et moins encombrée.  « Le transport maritime à courte distance sur les Grands Lacs est une de ces idées qui mijote depuis longtemps, mais récemment, les étoiles commencent à s’aligner », explique Larissa Fenn, directrice des affaires publiques de HOPA. « La croissance démographique et la congestion des autoroutes, la pénurie de conducteurs et le coût du carburant font partie de l’équation qui fait du transport maritime une alternative plus attrayante au transport routier. Et bien sûr, les entreprises cherchent à réduire l’empreinte carbone de leur chaîne d’approvisionnement. Le transport maritime à courte distance contribue à résoudre tous ces problèmes. »

Un navire maritime peut transporter la même quantité de marchandises que 963 camions de transport, et en déplaçant la même quantité de marchandises, les camions émettent 558 % de plus de CO2 par tonne métrique/km.

L’étude à venir, intitulée « Foundational Study on Cross-Border Short Sea Shipping Opportunities », fournira des indications sur les marchandises qui présentent les plus grandes possibilités. Les plastiques, le papier journal et d’autres types de papier, les produits métalliques et les pneus ne sont que quelques-unes des marchandises qui occupent chaque semaine des dizaines de milliers de camions sur les autoroutes de la région. HOPA Ports a évoqué le rôle potentiellement croissant du transport maritime à courte distance lors du Forum économique des Grands Lacs, dans le but d’impliquer les dirigeants des Grands Lacs. « Notre intention est de susciter un intérêt renouvelé et une discussion sur une idée qui mérite de se concrétiser. » Le rapport final de Fluid Intelligence devrait être publié cet automne.     

À propos de l’Administration portuaire de Hamilton Oshawa :

En tant que réseau portuaire intégré, l’Administration portuaire de Hamilton Oshawa (HOPA) offre des actifs portuaires et maritimes à Hamilton, Oshawa et Niagara. Ce réseau efficace et multimodal sur les Grands Lacs soutient les industries ontariennes et facilite le commerce. En investissant dans des infrastructures de haute qualité et en donnant la priorité à la durabilité, HOPA contribue à la création de secteurs riverains prospères dans les collectivités ontariennes. Supervisant plus de 1 000 acres et plus de 140 entreprises locataires, 40 000 emplois ontariens sont liés aux marchandises qui transitent par les ports intégrés de la HOPA.

-30-

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Larissa Fenn

Directrice des affaires publiques et secrétaire générale

905-518-7632

lfenn@hopaports.ca | www.hopaports.ca

Adjoint(e) aux operations (Oshawa)

POSTE : Adjoint(e) aux opérations (Oshawa) HOPA Ports est à la recherche d’un(e) assistant(e) d’exploitation plein(e) de ressources et orienté(e) vers les solutions pour soutenir

Read More »
X