L’Administration portuaire de Hamilton-Oshawa à la tête d’un projet de 16 millions de dollars pour l’expansion des exportations agroalimentaires à la jetée 10

Le 21 août 2019

HAMILTON, Ontario – L’honorable Filomena Tassi, ministre des Aînés et députée de Hamilton-Ouest—Ancaster—Dundas, a annoncé, au nom de Transports Canada, que le port de Hamilton recevra un financement de 5,5 millions de dollars du Fonds national des corridors commerciaux pour l’expansion des exportations à la jetée 10. Le gouvernement fédéral contribue ainsi à un projet global d’agrandissement de 16 millions de dollars géré par l’Administration portuaire de Hamilton-Oshawa (APHO).

Cet investissement facilitera la création d’un regroupement spécialisé de l’industrie agroalimentaire sur les terrains portuaires, à la jetée 10. Cela permettra de créer une infrastructure maritime efficace pour appuyer le flux des échanges et de tirer profit de plusieurs investissements de capitaux faits par l’Administration portuaire et ses locataires du secteur alimentaire au cours de la dernière décennie.

Depuis quelques années, Parrish & Heimbecker et Sucro Sourcing ont investi environ 150 millions de dollars à la jetée 10 pour construire un nouveau terminal de grains, un moulin à farine (P&H) et une installation de raffinerie et de cristallisation du sucre (Sucro Sourcing). Deux principales contraintes limitent le potentiel d’exportation, soit le manque d’espace d’amarrage le long de la cale de la rue Wellington et l’absence d’une aire couverte pour l’entreposage du vrac solide.

Le projet d’expansion des exportations à la jetée 10 nécessitera le déplacement de Soletanche Bachy Canada, anciennement Bermingham Foundation (fabricant de pieux), hors de la jetée. Cela permettra de libérer de l’espace pour l’agrandissement des installations agroalimentaires sur le site et deux projets de construction. Le premier projet consiste en la reconstruction du mur de quai est de la jetée 10 (qui a été initialement construit au début des années 1900) et en des travaux de dragage à la cale Wellington, qui longe le mur, pour permettre l’accostage de navires qui empruntent la voie maritime. Le second projet consiste à construire une installation d’entreposage sous abri pour le sucre brut, les grains et d’autres produits en vrac solide dans le but de réduire les déplacements de camions venant de l’extérieur. Le transfert des activités de Soletanche Bachy vers un autre lieu au port réduira également les niveaux du bruit (généré par le processus de fabrication de pieux) pour les résidents du secteur Nord.

La compagnie céréalière canadienne Parrish & Heimbecker poursuit l’agrandissement de son installation de mouture à Hamilton (les activités de la phase 1 ont débuté en 2017), ce qui fera d’elle le plus grand consommateur de blé de l’Ontario. Elle a construit le premier moulin à farine en Ontario en plus de 75 ans. La nouvelle infrastructure maritime et l’aire d’amarrage diminueront le temps d’attente des navires (qui est coûteux pour les exploitants de navires) et permettront à P&H, l’un des exportateurs les plus occupés du port, d’expédier une plus grande quantité de grains par navire.

Sucro Sourcing a récemment achevé la construction d’une tour de cristallisation et de raffinerie de sucre granulaire, qui s’ajoute à la raffinerie de sucre liquide mise en place en 2014. Il s’agit de la première installation de production de sucre prospère qui a été construite au Canada depuis 1958; l’entreprise a ainsi pu s’établir comme un concurrent bienvenu dans le marché canadien du sucre raffiné. Le transfert des activités de déchargement et d’entreposage du sucre à la jetée 10 permettra à Sucro Sourcing de conserver une plus grande quantité de produits à son installation, ce qui retirera des milliers de camions des routes et réduira leur circulation dans les rues résidentielles avoisinantes.

L’investissement continu dans les activités agroalimentaires au port de Hamilton a appuyé le réseau régional en pleine croissance de la chaîne d’approvisionnement de transformation alimentaire. Le port de Hamilton est le plus grand port ontarien et la principale porte d’accès maritime vers la région du grand Toronto et de Hamilton, la région la plus peuplée du pays. Le secteur agroalimentaire représente une industrie de 1 milliard de dollars à Hamilton. En 2018, les exportations internationales du port de Hamilton ont augmenté de 63 %. Le projet d’expansion des exportations à la jetée 10 permettra d’accroître davantage la capacité de manutention des grains, d’intensifier la transformation de sucre brut à l’intérieur du pays (pour la réexportation) et d’améliorer la circulation des marchandises.

Le port de Hamilton, qui a un terrain de 630 acres et 130 locataires, représente une infrastructure essentielle pour les principales industries de l’Ontario, laquelle facilite les échanges commerciaux internationaux et appuie les chaînes d’approvisionnement intérieures. L’APHO, qui est une fusion entre les administrations de Hamilton et d’Oshawa, continuera de remplir son mandat visant à appuyer la prospérité et le commerce du Canada en s’assurant que les industries du pays disposent de l’espace nécessaire pour investir et croître.

À propos du plan d’expansion des exportations à la jetée 10

Grâce au soutien du Fonds national des corridors commerciaux, l’APHO augmentera le potentiel d’exportation des produits actuels et futurs du secteur agroalimentaire à la jetée 10 du port de Hamilton. Ce plan comprend deux principaux éléments de construction :

  1. Infrastructure maritime : reconstruction du mur de quai est de la jetée 10 et dragage à la cale Wellington, qui longe le mur.
  2. Capacité d’entreposage : réalisation d’une nouvelle fondation en béton et construction d’une installation d’entreposage pour le sucre en vrac et les grains.

Citations

Ian Hamilton, président-directeur général de l’Administration portuaire de Hamilton
« Les investissements dans l’infrastructure que nous avons faits pour appuyer les entreprises agroalimentaires sur les terrains portuaires continuent de créer de nouvelles possibilités pour la croissance des exportations et de l’économie, a déclaré le président-directeur général. Nous sommes fiers d’aider nos clients à renforcer leurs capacités sur le site et à améliorer leur potentiel d’exportation, ainsi que de réduire la circulation locale de camions. Il s’agit d’une bonne nouvelle pour les clients du port, l’environnement et la collectivité avoisinante. »

L’honorable Filomena Tassi, ministre des Aînés et députée de Hamilton-Ouest—Ancaster—Dundas
« Notre gouvernement investit dans l’économie canadienne en apportant des améliorations à nos corridors de commerce et de transport. Nous appuyons des projets qui assureront la circulation efficace des marchandises vers les marchés, qui stimuleront la croissance, qui créeront des emplois de qualité pour la classe moyenne et qui feront en sorte que les réseaux de transport du Canada demeurent concurrentiels et efficients. »

Jonathan Taylor, président-directeur général et propriétaire fondateur de Sucro Sourcing LLC
« À Sucro Sourcing, nous sommes résolus à créer de la valeur pour nos clients grâce à des innovations permanentes et à des solutions uniques en matière de chaîne d’approvisionnement. Notre approche novatrice à l’égard des micro-raffineries de sucre ainsi que l’utilisation d’une technologie exclusive pour les procédés permettent de réduire les coûts pour nos clients ainsi que de mener nos activités d’une façon durable et adaptée aux besoins de nos clients. L’infrastructure de Sucro Sourcing à Hamilton est la première installation de production de sucre prospère qui a été construite au Canada depuis 1958. Elle approvisionne certains des plus grands fabricants multinationaux d’aliments au Canada, au sein de la chaîne d’approvisionnement de transformation alimentaire du sud de l’Ontario. »

Bruce MacIntyre, président et directeur de l’exploitation, Parrish & Heimbecker
« L’amélioration de notre capacité d’accueil d’un plus grand nombre de navires et l’augmentation de notre capacité à la jetée 10 nous permettront d’acheminer plus rapidement nos produits céréaliers vers le marché. Grâce à cet investissement, nous continuerons d’accroître nos activités d’exportation des céréales, ainsi que les entreprises meunières intérieures, en partenariat avec les agriculteurs canadiens. »

-30-

Renseignements aux médias :

Emily Graham
Administration portuaire de Hamilton-Oshawa
905.525.4330, poste 256
egraham@hopaports.ca